moteur de recherche > CLIC pour accéder au moteur de recherche du site Patricia Kaas-Online! (ouverture d'une nouvelle fenêtre)

 

CLIC pour consulter la version tablette, mobile et smartphone du site #patriciakaasonline! (ouverture d'une nouvelle fenêtre)

 


Publicités
 

 

 


@PKaasOnline

#patriciakaasonline
 

 

 



Facebook :

cliquez sur "J'aime"!
 

 

 

 



Publicités
 

 

Promo-sorties  

Fnac-concert-300  


Bookmark and Share


 Biographie de Patricia Kaas
 


 

Patricia Kaas n'a pas eu à chercher sa voix. A 13 ans, elle possédait déjà un timbre d'adulte et chantait par plaisir, sans imaginer un jour, entreprendre l'immense carrière que nous connaissons...

 

# Son enfance

# Ses débuts artistiques

# La scène

# La femme

# La métamorphose

# Le mot de passe

# And now... Claude Lelouch

# Piano Bar by... Patricia Kaas

# Qui est le Sexe fort?

# La pause artistique et médiatique

# Une invitation au Kabaret

# L'ombre de sa voix

# Patricia Kaas et Edith Piaf

# 2016-2017

 

# Son enfance

Patricia Kaas est la dernière née d'une famille nombreuse de 7 enfants (5 garçons et 2 filles), originaire de Forbach (Lorraine). Elle est fille d'un mineur de fond français et d'une mère allemande, qui dès son plus jeune âge, l'encouragea à devenir chanteuse et la suivra jusqu'au succès...

Entre 6 et 13 ans, Patricia Kaas n'a pas manqué un seul concours amateurs organisé dans les environs de Forbach. Irmgard, sa mère, est la première à croire en son talent. Née le 5 décembre 1966 à Forbach (Moselle), Patricia Kaas interprète à l'âge de 6 ans d'une voix forte et sans la moindre fausse note le répertoire de Claude François. Son père, Joseph, est employé à la cité minière de Stiring Wendel, près de la frontière franco-allemande. En famille, on parle le "platt", un patois Sarrois. Les parents ne sont pas riches, mais pendant ses jeunes années, Patricia ne va manquer de rien. A 7 ans, elle entre dans la troupe des "Pax Majorettes", où elle est rapidement promue capitaine de son groupe, les "Minirettes". Parallèlement, elle devient la chanteuse d'une formation locale, les "Black Flowers", et se produit dans les bals de la région.

La pugnacité de Patricia et de sa mère finit par être payant. A Sarrebruck, en Allemagne, elle remporte un concours organisé dans un cabaret en chantant "New York, New York", dont Liza Minelli a fait un succès. Séduits par sa voix, les responsables de l'établissement (le "Rumpelkammer Club") l'engagent pour interpréter chaque week-end, de 22h à 3h du matin, devant un public particulèrement chic, des classiques de la chanson française, allemande et américaine. Elle a un contrat de 6 semaines, mais elle va y rester 7 ans. Elle participe aussi dans la région à des fêtes de la bière pour des cachets extrêmement modestes. Peu lui importe, elle vit à fond sa passion, chanter.

 

# Ses débuts artistiques

Un soir, Patricia est remarqué par un spectateur français. Il ne connaît pas le monde du disque mais entreprend des démarches à Paris et parvient à décrocher un contrat. Patricia enregistre "Jalouse", écrit par Elisabeth Depardieu et François Bernheim, et produit par Gérard Depardieu. A cette occasion, elle vient pour la 1ère fois à Paris et débute à la télévision.

Ce premier disque n'obtient pas le succès espéré. François Bernheim ne se décourage pas pour autant et cherche d'autres pistes. Un jour, il entend des couplets de Didier Barbelivien, "Mademoiselle chante le blues". Plusieurs artistes célèbres ont refusé cette chanson, mais Patricia Kaas l'enregistre. Une fois encore, aucune station de radio ne diffuse le disque. Frédéric Mitterrand et Jean-Louis Foulquier, touchés par la voix de la jeune femme, l'invitent dans leurs émissions respectives. Ils remarquent aussi son étrange ressemblance avec Marlène Dietrich (photo ci-dessous).

Le silence radio va se prolonger pendant 6 mois. En 1987, "Mademoiselle chante le blues" commence enfin à être diffusé, et les auditeurs plébiscitent aussitôt la chanson et l'interprète dont on découvre la puissance de la voix, comparable à une chanteuse noire de gospel.

Patricia Kaas obtient un disque d'or et le prix de l'Académie Charles Cros. En 1988, elle reçoit la première d'une série de "Victoires de la Musique" (catégorie "Révélation de l'année"), un Oscar de la Sacem, le prix de la Voix de l'Année et celui de la "Meilleure exportatrice de disques". Enfin, un sondage la place en tête des femmes les plus importantes des 10 dernières années.

Le 16 mai 1989, la maman de Patricia Kaas, malade depuis plusieurs mois, disparaît. Patricia perd sa complice de toujours et se jure de ne plus jamais chanter un 16 mai. Elle demeure également silencieuse le 7 juin, date de la mort de son père (en 1996). Souvent, en coulisses, avant d'entrer en scène elle sert dans ses bras un ours en peluche, qu'elle avait offert à sa maman durant sa maladie, au lendemain d'un concert à Berlin. Il est son fétiche et le lien moral avec celle dont elle dit : "elle m'a rêvée, et si aujourd'hui j'existe, c'est grâce à elle"...

Le succès désormais au rendez-vous, Patricia enchaîne avec la sortie de son premier album, "Mademoiselle chante", fin 1988. Rapidement disque de platine en France (2 mois consécutifs n°2 au Top album), l'album est également disque de platine en Belgique et en Suisse. Il est disque d'or au Canada. L'album "Mademoiselle chante" est à ce jour la plus grosse vente dans la carrière discographique de Patricia Kaas, avec environ 3 000 000 d'albums vendus de par le monde. En février 1990, Patricia reçoit la "Victoire de la Musique" 1989 de la "Meilleure vente d'albums à l'étranger" pour "Mademoiselle chante".

 

# La scène

"Ce que j'aime par-dessus tout, c'est chanter en concert", "être en contact avec le public"... Patricia Kaas.

Patricia était impatiente de rencontrer enfin son propre public, qui se déplacerait pour elle seule, et écouter ses propres chansons. Patricia préfère l'ambiance de la scène à celle des plateaux de télévision. En 1990 sort "Scène de vie", le deuxième album, qui s'installe pour 3 mois n°1 au Top album en France.

En février 1990, après une semaine de récital à l'Olympia suivie de prolongations au Zénith, elle débute un marathon en démarrant un tour du monde. Les 215 concerts de sa première tournée mondiale vont réunir 650 000 spectateurs dans 13 pays visités. A St Pétersbourg et Moscou, certaines places sont vendues au marché noir et leur prix atteint le 1/4 du salaire mensuel d'un Moscovit. Devenue très populaire en Russie, elle va également donner à Tchernobyl un concert au profit des habitants, contaminés par l'accident nucléaire, en 1986, devant 30 000 spectateurs.

En 1990, Patricia remporte aux Victoires de la Musique les récompenses de "Meilleure interprète féminine" et "Meilleure vente d'albums à l'étranger". Patricia Kaas reçoit à Montréal un trophée baptisé "Félix", récompensant l'artiste francophone la plus célèbre de l'année au Québec.

Succès oblige, les rumeurs commencent à se propager à propos de Patricia Kaas. On lui prête ainsi une aventure amoureuse avec Alain Delon. En réalité, il est avec Yves Montand & Charles Aznavour le 1er à avoir cru en elle. A son propos, il dit ainsi : "elle est un diamant brut, qui n'est pas encore passé entre les mains des spécialistes de la taille"...

Après la sortie d'un disque intitulé "Scène de vie", Patricia s'isole à l'île Maurice, pour réfléchir loin des lumières du music-hall. "Je me sentais perdue, comme quelqu'un qui aurait grandi en dormant", avouera t-elle plus tard. Au retour, sa décision est prise, elle veut désormais toucher le public par sa voix, mais aussi par son charme et son jeu de scène. Elle ne s'nterdit plus d'être sexy. Certains parleront d'une métamorphose, elle leur répliquera : "je suis simplement redevenue celle que j'étais avant de commencer à chanter"...

 

# La femme

Patricia Kaas décide aussi de ne laisser à personne le soin de choisir ses chansons. "Si je me trompe un jour, ce sera de ma faute", dit-elle. En 1992, après 8 concerts à guichets fermés aux Etats-Unis, Patricia se consacre à la préparation de son troisième album studio enregistré à Londres, intitulé "Je te dis vous", dans les studios de Pete Townsend "Eel Pie", avec le producteur anglais Robin Millar (qui a travaillé avec Sade, Everything but the girl, Fine Young Cannibals, etc...). Elle a sélectionné les 12 titres parmi près de 2000, et travaillé avec François Bernheim et Didier Barbelivien, mais aussi avec Jean-Jacques Goldman et Marc Lavoine. Entre Jean-Jacques Goldman et Patricia Kaas, les affinités artistiques et intellectuelles ne manquent pas. Leur complicité débute quand Goldman lui écrit sous le pseudonyme de Sam Brewski, des couplets intitulés "Il me dit que je suis belle". En 1992, il lui demande de participer aux Restos du coeur, depuis elle retrouvera régulièrement les Enfoirés.

A l'occasion de la sortie de "Je te dis vous", ainsi que ses nouvelles collaborations, Patricia Kaas évoque publiquement et pour la première fois, ses interrogations et ses aspirations de femme. L'album "Je te dis vous" sort dans 47 pays en 1993, et franchira la barre des 3 000 000 d'exemplaires vendus de par le monde.

Fin 1993, Patricia repart sur les routes pour une seconde tournée mondiale, un show intitulé "Tour de Charme", 150 concerts donnés dans 19 pays et réunissant 750 000 spectateurs. A Hanoï, où on la surnomme la "French Madonna", elle est la première artiste à chanter en français depuis Dalida, en 1958.

En 1995, Patricia Kaas reçoit pour la quatrième année consécutive, la "Victoire de la Musique" pour la "Meilleure artiste Française de l'année" ainsi qu'aux "World Music awards" à Monte-Carlo.

 

# La métamorphose

En 1996, après un an de repos bien mérité, Patricia se rend à New-York, pour enregistrer "Dans ma chair", un album dont elle cosigne la réalisation avec Phil Ramone, un producteur travaillant régulièrement avec Billy Joël, Paul Simon, Frank Sinatra, Ray Charles ou encore Barbra Streisand. Sur la pochette du disque, elle apparaît plus blonde, les cheveux raides...

"Dans ma chair" constitue plus une évolution qu'une rupture. Patricia s'entoure de musiciens et d'auteurs-compositeurs d'horizons musicaux différents, Jean-Jacques Goldman, Diane Warren, Zazie, le tandem Bernheim/Barbelivien, mais aussi un duo en anglais avec le chanteur américain James Taylor.

"Dans ma chair", son quatrième album studio, franchit la barre des 1 200 000 exemplaires vendus en France, et donne lieu à la tournée "Rendez-vous" (120 dates dans 23 pays) que Patricia présente pour la première fois sur la plus grande scène parisienne du POPB de Bercy pour trois soirs consécutifs, début février 1998, à guichets fermés. Ceux-ci sont suivis de prolongation à l'Olympia de Paris début juin. Durant l'été 1998, Patricia est de passage en Roumanie pour un grand concert gratuit : 200 000 Roumains assitent à l'événement, la popularité dans les pays de l'Est de la demoiselle de Forbach demeure intacte. Le spectacle retrace le parcours de Patricia, du cabaret en passant par la boîte enfumée, à l'ambiance "dance" des chansons de l'album "Dans ma chair". Plusieurs centaines de milliers de fans assistent au retour de Patricia Kaas sur scène après 3 années d'absence.

 

# Le mot de passe

Au POPB de Paris Bercy, un jour de première, Pascal Obispo fait livrer à Patricia Kaas un bouquet de fleurs accompagné d'une carte ainsi libellée : "le mot de passe, ce sera nous"... Dans l'esprit de Patricia, le déclic est immédiat. Elle propose à Obispo d'écrire et de composer des chansons pour son prochain disque. Il va lui en soumettre une trentaine, elle va en conserver 10. Il réalisera ainsi "Le mot de passe", un album dont le titre est un clin d'oeil au billet de Bercy...

A la veille de Noël 1998, elle reçoit l'invitation de participer à un enregistrement en Autriche, à Vienne, de chants traditionnels aux côtés de Placido Domingo et Alexandro Fernandez.

Fin 1998, Patricia Kaas travaille en studio avec Pascal Obispo, maître d'oeuvre de son prochain album, "Le mot de passe". Pour la première fois, elle travaille avec un orchestre symphonique, à la dimension de sa voix rauque et puissante. Zazie et Lionel Florence travaillent à l'écriture de l'album sous la houlette d'Obispo. On retiendra particulièrement la chanson "Une fille de l'Est" qui, écrite par Goldman (qui signe également "Les chansons commencent"), a un accent autobiographique très prononcé.

En cette fin d'année 1998, les conflits armés au Kosovo sont au coeur de l'actualité. Fidèle à son attachement envers les causes humanitaires, Patricia Kaas fait le déplacement pour symboliser le soutien de la France aux troupes armées françaises sur le terrain. Elle donnera un concert aux côtés d'autres artistes internationaux pour la population.

En mai 1999 sort le cinquième album studio de Patricia, "Le mot de passe", qui franchit la barre des 570 000 exemplaires vendus en France et 1 000 000 d'albums à travers le monde. Patricia a 12 ans de carrière et a vendu 12 000 000 d'albums de par le monde.

Distinction particulièrement flatteuse, Patricia Kaas figure dans la liste des prétendantes dont l'une donnera les formes du visage à la Marianne Française de l'an 2000.

En juin 1999, Patricia reçoit l'invitation de Mickael Jackson pour participer au concert "Mickael Jackson & Friends for Kosovo" à Séoul (Corée) et Munich (Allemagne). Pour la première fois dans sa carrière, Patricia entreprend une tournée symphonique durant l'été 1999, accompagnée par l'orchestre philarmonique de Hanovre, pour plusieurs dates en Allemagne. En octobre 1999, la tournée "Ce sera nous" débute pour 120 concerts à travers le monde, dans 15 pays différents, et réunit au total 450 000 fans. Un spectacle au décor oriental, Patricia ayant eu un coup de coeur au cours d'un voyage au Maroc l'été précédent pour les charmes de l'Orient et l'atmosphère marocaine en particulier. Patricia chantera notamment 6 soirs au Zénith de Paris et à deux reprises à Las Vegas en novembre 1999 au célèbre casino "Le Paris".

Le 14 juillet 2000, Patricia Kaas est conviée au Jardin du Luxembourg pour se produire en compagnie du grand orchestre philarmonique de Lille, devant les 12 500 maires de France ainsi que son public, soit au total 60 000 personnes.

En octobre 2000, Patricia reçoit le prix "De Gaulle / Adenauer" à Berlin, en présence d'Helmut Schmidt et de nombreux ministres allemands. Fin 2000, après un concert "d'adieu" (momentané) à la scène, au Palais des Congrès de Paris, accompagnée par l'orchestre philarmonique de Paris dirigé par Yvan Cassar, Patricia Kaas annonce son envie et son besoin de prendre un congé sabbatique "entre 3 mois et 1 an!" (dixit Patricia). Après 13 ans de travail de production discographique et scénique, au service de son public, Patricia s'offre une pause bien méritée, qui sera au final de courte durée...

En avril 2001, à l'occasion de la passation de trône du Grand Duc du Luxembourg à son fils, Patricia donne un grand concert gratuit accompagnée par l'orchestre philarmonique du Luxembourg. 50 000 personnes y assisteront.

 

# And now... Claude Lelouch

Patricia Kaas avouera au cours d'une interview qu'au bout d'un mois de repos, elle s'est sentie prise par l'envie de revenir au travail... C'est alors que le réalisateur Claude Lelouch, connu pour le succès mondial du film "Un homme et une femme" dans les années 80, lui propose de passer un casting en vue du tournage de son prochain film. Lelouch a déjà auditionné plusieurs dizaines de chanteuses, sans jamais trouver l'interprète qu'il cherchait. Patricia effectue quelques essais avec l'acteur Francis Huster en mai 2000 et Claude Lelouch est convaincu. Ce sera l'héroïne de son 38ème film dont le tournage aura lieu l'année suivante, à l'approche de l'été 2001. Un tournage aux quatre coins du monde, de Paris au Maroc en passant par l'Angleterre, avec un budget conséquent de plus de 20 000 000 d'euros et un casting prestigieux : Thierry Lhermitte, Claudia Cardinale, Ticky Olgado... Patricia donnera la réplique à Jeremy Irons.

En août 2001, Patricia enregistre à Londres l'album "Piano Bar by Patricia Kaas". Fin 2001, sonne l'heure de regarder le chemin parcouru par Patricia Kaas en 14 ans de carrière : c'est à cette occasion que sort le Best of "Rien ne s'arrête", regroupant 17 titres, 17 succès, dont un inédit, le titre "Rien ne s'arrête". Un bilan qui parle de lui-même : plus de 600 concerts à travers le monde, 14 millions d'albums vendus, le statut de chanteuse préférée des Français, et ceci, depuis ses débuts. Le best of "Rien ne s'arrête" franchit la barre des 500 000 exemplaires vendus en France, et les ventes à l'étranger s'élèvent à plus de 300 000 albums.

 

# Piano Bar by... Patricia Kaas

Patricia Kaas a toujours eu le projet personnel de reprendre un beau jour les grands standards de la chanson française, avec un concept particulier. Avec la proposition de Claude Lelouch, Patricia avait une raison de le réaliser et ainsi contenter son entourage qui lui avait souvent soumis cette idée de chanter des classiques.

En avril 2002 sort le sixième album studio de Patricia Kaas, "Piano Bar", dont la réalisation a été confiée à Robin Millar, qui avait déjà travaillé pour l'artiste à l'occasion de l'album "Je te dis vous", en 1993.

"Piano Bar" reprend de grands standards de la chanson fançaise et rend ainsi hommage à leurs interprètes d'origine : Jacques Brel ("If you go away"/"Ne me quitte pas"), Gilbert Bécaud ("What now my love"/"Et maintenant"), Charles Trenet ("I wish you love"/"Que reste t-il de nos amours?"). Il rend aussi hommage aux films qui font partie du patrimoine cinématographique français ("The summer knows"/"Un été 42"), ("Un homme, une femme"), etc... La plupart des titres sont interprétés dans la langue de Shakespeare, Patricia Kaas ayant souhaité proposer une nouvelle dimension à ces chansons dont on connaît les airs et les refrains, dans un concept intimiste (inspiré de l'album "Older" de George Michael), celui du "piano-bar". Cet album-concept atteint les 200 000 exemplaires en France et permet à Patricia de s'imposer à nouveau dans les charts internationaux.

Patricia, fidèle à ses envies, décide de proposer sur scène l'album "Piano bar", à travers un spectacle qu'elle décrit en une phrase : "avec ce spectacle, j'ai voulu rendre hommage à la chanson française"... Mêlant grands standards de la chanson française dans la langue de Molière et de Shakespeare, à de célèbres répliques d'acteurs et d'artistes faisant partie du patrimoine culturel français, les concerts de cette tournée "Piano Bar" se dérouleront pour la première fois dans le cadre intimiste de petites salles, de capacités moyennes.

En octobre 2002, pour seulement 3 soirs et sans séance supplémentaire, Patricia Kaas présente au Cirque d'Hiver de Paris (de 1800 places seulement) "Piano Bar by... Patricia Kaas", à guichets fermés. Une tournée de 80 dates s'ensuit durant 6 mois : seulement une dizaine de dates à travers la France, 18 pays traversés, dont une nouvelle escale aux Etats-Unis en avril 2003 pour 6 concerts sold out dans les plus grandes villes des USA : New-York, Los Angeles, Chicago, San Francisco, Detroit. A New-York notamment, Patricia donne 2 concerts sold out au Beacon Theatre (2 x 3000 places).

Le film "And now Ladies and Gentlemen" restera une déception aux yeux de Patricia et de ses fans... le film, sorti le 29 mai 2002, a totalisé près de 400 000 entrées en France, un score en somme toute très modeste. Sorti dans plus de 80 pays, il ne rencontre qu'un succès d'estime. "And now Ladies and Gentlemen" sort, entre autres pays, aux Etats-Unis en août 2003.

 

# Qui est le Sexe fort?

Le septième album studio de Patricia Kaas sort le 1er décembre 2003. De nombreux auteurs/compositeurs prestigieux ou anonymes ont prêté leur talent à l'écriture des 16 chansons de l'album "Sexe Fort" : les "fidèles" J-J. Goldman, Pascal Obispo, mais aussi des auteurs de renom tels Renaud, Francis Cabrel, Etienne Roda-Gil, Patrick Fiori, si rares à écrire pour d'autres artistes... Les nouveaux auteurs se nomment Léa Ivanne, David Manet. Un album aux tonalités blues/rock, qui fait la part belle à la voix de Patricia Kaas, avec l'appui de textes forts et ciselés. "Sexe Fort"  comprend entre autres un duo avec Stephan Eicher avec qui Patricia n'a jusqu'ici jamais chanté.

Dans l'album "Sexe Fort", au titre annonciateur, Patricia Kaas s'affirme plus que jamais en tant que femme forte, volontaire et indépendante. Patricia déclare avoir longuement réfléchi au titre de l'album, ayant tout d'abord songé à "intense", "force" ou "puissance" pour caractériser l'esprit de ce nouvel opus. Son choix se portera finalement sur "Sexe Fort", comme un clin d'oeil ironique à la gent masculine et à l'Humanité plus généralement. Faisant démonstration d'une évolution musicale évidente, Patricia Kaas se présente très féminine (féministe diront certains) et déterminée. Le premier titre extrait de l'album s'intitule d'ailleurs : "Où sont les hommes?". L'album "Sexe fort" dépasse les 250 000 exemplaires vendus en France. 500 000 albums "Sexe fort" sont écoulés en tout dans le monde.

Le 8 décembre 2003, Patricia Kaas, véritable ambassadrice de l'amitié franco-allemande, reçoit au Palais Beauharnais (à Paris) la Croix Nationale du Mérite des mains de l'Ambassadeur d'Allemagne en France. C'est la récompense la plus prestigieuse en Allemagne, l'équivalent de notre Légion d'honneur française.

Cliquez pour agrandir! La tournée de Patricia Kaas "Sexe Fort Tour" débute en juin 2004 pour se poursuivre jusqu'à mi octobre-2005 à travers toute la France et le monde entier. Patricia se produit pour la première fois de sa carrière au Grand Rex de Paris les 14, 15 et 16 octobre 2004. Deux concerts supplémentaires sont ajoutés au Zénith de Paris les 21 et 22 janvier 2005. En mars 2005, Patricia effectue une grande tournée dans une vingtaine de villes de Russie, où elle rencontre chaque soir un vrai triomphe. En mai 2005, le "Sexe Fort Tour" passe par la Chine où Patricia donne 3 concerts, respectivement à Shangai, Pékin et Hong Kong. Patricia triomphe à Pékin devant 8000 spectateurs. La tournée européenne prend fin le 29 août 2005 à l'Olympia de Paris, qui est en même temps l'occasion de célébrer les 20 ans de carrière de Patricia Kaas. La tournée "Sexe Fort Tour" aura été un gros succès, totalisant 165 concerts dans 25 pays, et réunissant plus de 500 000 spectateurs.

Fin 2005, Patricia déclare avoir envie de prendre du temps pour elle, au moins 1 an. Son retour à la musique est dans un premier temps annoncé au printemps 2007, puis au printemps 2008.

 

# La pause artistique et médiatique

Le 15 juillet 2007, Patricia est faite Citoyenne d'Honneur de la ville de Stiring-Wendel, sa ville natale, à l'occasion des 150 ans de la cité minière. Le 18 août, elle devient officiellement Ambassadrice de la Sarre dans le cadre du 50ème anniversaire du rattachement de la Saare à l'Allemagne.


Début 2008, Patricia Kaas enregistre avec le groupe russe Uma2rman un titre intitulé "Tu ne téléphoneras pas". C'est un succès en Russie et cela confirme la popularité de Patricia dans ce pays qui lui a toujours offert un accueil des plus chaleureux.
Patricia Kaas devient par ailleurs l'égérie des magasins "L'Etoile", une des plus grandes chaînes de cosmétiques au monde et n°1 en Russie avec 800 magasins. Un contrat de 2 ans lie Patricia à la chaîne de magasins qui utilisera l'image de l'artiste dans une campagne publicitaire dont le slogan est "Je vous invite à l'Etoile".

 

 


"BIOGRAPHIE" - DIFFUSEE SUR ARTE - 02.03.2008
 


Bande annonce "Biographie" Patricia Kaas 02.03.2008

 


Documentaire "Biographie" Patricia Kaas 02.03.2008 (1)

 


Documentaire "Biographie" Patricia Kaas 02.03.2008 (2)

 


Documentaire "Biographie" Patricia Kaas 02.03.2008 (3)
 

 

# Une invitation au Kabaret

En 2008, l'album "Kabaret", 8ème album studio de Patricia Kaas, marque un véritable tournant. C'est un immense succès, plus de 800 000 exemplaires sont écoulés à travers le monde, dont plus de 50 000 vendus à prix spécial (6€) sur le site www.vente-privee.com début 2009. Cette initiative d'un genre nouveau, inédite dans le monde de la musique, sera suivie par d'autres artistes (Alain Chamfort & Cerrone sur le même site, Prince avec le "Courrier international"...). "L'Etoile" (voir plus haut) est partenaire de la sortie de l'album qui se fait tout d'abord en Russie fin 2008 et se prolonge en 2009. L'enseigne de cosmétiques décide d'acheter 500 000 albums "Kabaret" et de les distribuer à ses meilleurs clients, moyennant un seuil d'achat minimum dans ses magasins en Russie.

Pendant la période de promotion de l'album "Kabaret", Patricia Kaas accepte de représenter la France à l'Eurovision le 16 mai 2009 à Moscou. Sa prestation bouleversante de "Et s'il fallait le faire" est saluée de tous et permet à la France de se hisser à la 8ème place du concours, une position qui n'avait pas été atteinte depuis 2002. L'audience historique réalisée par France 3 ce soir-là, près de 6 000 000 de télespectateurs, est la meilleure depuis 1995!

La tournée "Kabaret Tour" s'est étendue de novembre 2008 à février 2010 et a réuni plus de 300 000 spectateurs. A la fin de cette tournée, Patricia Kaas reçoit plusieurs propositions auxquelles elle se déclare prête à réfléchir : cinéma, théâtre, comédie musicale à Broadway...

 

# L'ombre de sa voix

En mars 2011, Patricia Kaas sort en France son autobiographie officielle intitulée "L'ombre de ma voix". Un succès considérable, plusieurs dizaines de milliers d'exemplaires sont vendus en quelques mois. Les sorties à l'international sont alors prévues dans des versions traduites : en octobre 2011 en Roumanie et en avril 2012 en Allemagne, Suisse et Autriche. Plus tard, une édition de poche sort, suite au succès de la première édition.

 


"TOUTE LA MUSIQUE QU'ON AIME" - TF1 - 30.07.2011

 

Bilan en chansons de la carrière de Patricia Kaas à la télévision!
 

 

Patricia Kaas revient devant les caméras à l'automne 2011 sous la houlette de Thierry Binisti. Elle tourne un téléfilm pour France 3, intitulé "Assassinée". Patricia joue le rôle d'une mère de famille qui vit une tragédie : l'assassinat de sa fille le jour de l'anniversaire de cette dernière. Suit une enquête semée d'embûches dans les méandres de la justice, jusqu'à la découverte effrayante de l'assassin. La diffusion est un gros succès : près de 5 500 000 télespectateurs pour sa première diffusion le 15 mai 2012 (deuxième meilleure audience de l'année pour France 3). Sa rediffusion en septembre 2013 a de nouveau attiré près de 3 200 000 téléspectateurs. Plus tard, Patricia a déclaré que le long travail sur son autobiographie l'a beaucoup aidée à interpréter ce rôle dramatique.

 

# Patricia Kaas & Edith Piaf

En janvier 2011, le producteur de Patricia Kaas, Richard Walter, annonce au Midem à Cannes que le prochain projet musical de Patricia sera "Kaas chante Piaf". Un album de 14 reprises d'Edith Piaf sortira en novembre 2012. Il est prévu que l'album sorte chez EMI dans plus de 45 pays. Un nouveau spectacle à la mise en scène soignée, comprenant un grand écran en fond de scène sur lequel seront projetées des images d'Edith Piaf, débutera en 2013. En cette fin d'année 2011, Patricia Kaas commence à travailler sur son nouveau projet, "Kaas chante Piaf". 

Le 5 novembre 2012 sort l'album studio "Kaas chante Piaf", arrangé par Abel Korzeniowski. L'album obtient un succès honorable en France, puisque celui-ci est récompensé d'un disque d'or et de platine (plus de 100 000 exemplaires vendus). Au total, on estime à environ 250 000 le nombre d'exemplaires vendus à travers le monde.

Pour accompagner la sortie de l'album, la tournée "Kaas chante Piaf" débute le même jour. Patricia Kaas donne 12 concerts en avant-première sur les plus grandes scènes du monde (dont le Royal Albert Hall à Londres, le Carnegie Hall à New-York, etc...). La tournée s'achèvera 20 mois plus tard, en juin 2014, après avoir parcouru le monde entier (dont un retour au Viêt Nam, 20 ans après s'y être produit pour la première fois). Avec 170 dates dans plus de 25 pays, environ 300 000 spectateurs auront assisté au spectacle de Patricia Kaas en hommage à Edith Piaf : "Kaas chante Piaf". Un DVD du spectacle accompagné d'un CD live sort en avril 2014, intitulé "Kaas chante Piaf à l'Olympia". Celui-ci a été enregistré le 10 octobre 2013 sur la célèbre scène parisienne, 50 ans jour pour jour après la disparition d'Edith Piaf.

Début 2014, Patricia Kaas évoque déjà son nouvel album prévu pour 2015. L'album sera composé à 100% de chansons inédites, 12 ans après "Sexe Fort", le dernier CD entièrement composé de morceaux originaux.

En mars 2015, France 2 diffuse un documentaire intitulé "Ils n'étaient pas héritiers". Celui-ci dresse le portrait de personnalités qui de par leurs origines n'étaient pas destinées à réaliser une grande carrière. Patricia Kaas fait partie de ces personnalités.

En septembre 2015, Warner Music, nouvelle maison de disques de Patricia Kaas, annonce finalement un nouvel album pour 2016 et une tournée en 2017.

 

# 2016-2017

CLIC! En avril 2016, le nouvel album est annoncé pour novembre et une nouvelle tournée passant par tous les Zénith de France débutera en janvier 2017 avec une étape par Paris (Salle Pleyel) du 26 au 28 janvier. Le premier extrait de cet album composé à 100% de chansons originales, est intitulé "Le jour et l'heure" et évoque les attentats du 13 novembre 2015. Le single est révélé le 20 juin et est disponible à la même date sur toutes les plateformes digitales.

 

Cette biographie reprend pour partie l'émission "Les lumières du music-hall" diffusée sur France 5 en 2003


 

 

Copyright (c) www.patriciakaas-online.fr. [ Contact mail webmaster : patriciakaas.online@free.fr ]

Il y a actuellement visiteur(s) sur le site Patricia Kaas-Online.    visites depuis le 14 juillet 2003 (date de création du site).

  PageRank Actuel  ACCUEIL DU SITE WWW.PATRICIAKAAS-ONLINE.FR

CLIC pour accéder au Facebook Groupe Patricia Kaas-Online, Les Amis du Site (ouverture d'une nouvelle fenêtre) CLIC pour accéder au Twitter Site Patricia Kaas-Online (ouverture d'une nouvelle fenêtre) CLIC pour accéder au Facebook Groupe Patricia Kaas-Online, Les Amis du Site (ouverture d'une nouvelle fenêtre) CLIC pour accéder au Twitter Site Patricia Kaas-Online (ouverture d'une nouvelle fenêtre) CLIC pour accéder au Site officiel de Patricia Kaas (ouverture d'une nouvelle fenêtre) CLIC pour accéder au Facebook officiel de Patricia Kaas (ouverture d'une nouvelle fenêtre) CLIC pour accéder au Twitter officiel de Patricia Kaas (ouverture d'une nouvelle fenêtre) CLIC pour accéder au YouTube officiel de Patricia Kaas (ouverture d'une nouvelle fenêtre) CLIC pour accéder au Soundcloud officiel de Patricia Kaas (ouverture d'une nouvelle fenêtre) CLIC pour accéder à la Boutique officielle de Patricia Kaas (ouverture d'une nouvelle fenêtre) CLIC pour accéder au Facebook Groupe Patricia Kaas-Online, Les Amis du Site (ouverture d'une nouvelle fenêtre) CLIC pour accéder au Twitter Site Patricia Kaas-Online (ouverture d'une nouvelle fenêtre) CLIC pour accéder au YouTube Patricia Kaas-Online (ouverture d'une nouvelle fenêtre) CLIC pour accéder au Dailymotion Patricia Kaas-Online (ouverture d'une nouvelle fenêtre) CLIC pour accéder au SoundCloud Patricia Kaas-Online (ouverture d'une nouvelle fenêtre) CLIC pour accéder au Forum Entrez dans sa lumière, partenaire du site Patricia Kaas-Online (ouverture d'une nouvelle fenêtre) CLIC pour accéder au Groupe Facebook PAThological PATriots de Nadia, partenaire du site Patricia Kaas-Online : tchats réguliers et publications sur Patricia Kaas (ouverture d'une nouvelle fenêtre) CLIC pour accéder au Groupe CHATGroup -Fans de Patricia Kaas- by SimPattyK, partenaire du site Patricia Kaas-Online : rendez-vous tchat chaque jeudi soir à 21h (ouverture d'une nouvelle fenêtre)